Le prolongement de moi

Rencontres

Laurence Duflos : « Nous avons vu naitre un univers graphique parfaitement lié au film et inspiré par lui. »

Rencontre. Laurence est la graphiste du « prolongement de moi ». On lui doit la conception visuelle, l’univers graphique. La jeune femme a su par sa créativité et son petit grain de fantaisie donner au film une vraie empreinte. Une identité singulière. Elle lève les doigts de son clavier pour nous en parler. C’est @ elle…

Comment êtes-vous venue à participer à l’aventure du « prolongement de moi » ?
J’ai rencontré Steve, il y a quelques années, dans le cadre du travail. Petit à petit, j’ai eu l’occasion de découvrir ses diverses activités d’écrivain, de réalisateur, et de tant de choses !
Après avoir lu tous ses livres et donné quelques coups de main à diverses occasions (en commençant par graver un simple DVD de son premier court-métrage « A nos âges »), j’ai eu la chance de participer de plus en plus souvent à ses activités. Il était donc évident pour moi de me tenir à sa disposition pour ce nouveau beau projet ! Steve sait s’entourer de personnes qui peuvent apporter leurs propres savoirs faire et travailler avec lui en bonne intelligence.

Quand votre collaboration a t-elle commencée sur ce film ?
A part un peu de figuration sur la dernière scène tournée, je n’ai rencontré les acteurs et l’équipe qu’après le tournage. J’en connaissais déjà certains, croisés lors de nos dernières collaborations. Un univers se crée, une histoire se met en place, et je ne pouvais intervenir avant que cette gestation arrive presque à son terme. Une fois le montage commencé, j’ai pu alors venir habiller l’ensemble, apporter mon savoir-faire timidement au départ et, au fil de cet habillage, me découvrir intégrée à cette équipe. C’est très agréable qu’une personne comme Yves Selier, monteur professionnel, soit à l’écoute et intègre naturellement mes suggestions. Ce travail d’équipe est très valorisant et je pense que nous pouvons tous être fiers du résultat, Steve le premier bien sûr !

Sur quels éléments êtes-vous intervenues plus particulièrement ?
Je suis donc intervenue sur la partie graphique qui englobe l’affiche, bien sûr, mais qui passe aussi par le dossier de presse, les invitations, la charte graphique du site internet jusqu’au générique et diverses animations. C’est très intéressant d’avoir été « multi-support » au fil de l’avancement du projet.

Quelles ont été vos influences/inspirations pour l’affiche du film ?
Steve avait déjà son idée en tête et choisi la photographie principale de l’affiche. Les premières versions étaient assez sombres, limite thriller noir. Malgré le sujet du film, que l’on ne pourrait pas qualifier de comédie, j’ai voulu quand même apporter un peu de douceur à cette affiche en gardant une version couleur des deux mains entrelacées, symbole du film, et en mettant en scène les acteurs du film en « photos de famille ».

Ces photographies, d’où proviennent-elles ?
Jacky Prudhomme, le photographe plateau, a réussi pendant le tournage à faire de beaux portraits souriants qui m’ont permis de sortir des captures de scène que l’on peut utiliser habituellement et d’agrémenter l’affiche d’une atmosphère chaleureuse. Nous avons travaillé avec Steve en étudiant les affiches du cinéma français et ses divers codes. Une fois les éléments mis en place, nous les avons complètement adoptés ! Les couleurs, les typographies utilisées sont devenues la garde robe du film. Au fil des applications, sur le site, sur les animations de texte du générique, nous avons vu naitre un univers graphique parfaitement lié au film et inspiré par lui.

Quelles sont vos envies pour l’avenir ?
Je suis graphiste de profession mais il est vrai que mon domaine habituel est plutôt restreint à la communication d’entreprise et à la gestion de projet. Cette opportunité que m’a offerte Steve, en travaillant à la création de l’univers graphique de son projet, a été un challenge.
Je pense que cela a ravivé en moi ce besoin d’être touche à tout ! A moi d’être attentive aux opportunités et de continuer à explorer d’autres types de support, telle la vidéo par exemple. En attendant le prochain projet de Steve, bien entendu ! :)

Commentaires