Le prolongement de moi

Rencontres

Gilles Guillain : « Une forme de constat, rien de plus. »

Rencontre. Gilles interprète Gabriel adulte dans le rêve d’Helena. Gilles Guillain a commencé sa carrière dans « Brève Traversée » de Catherine Breillat, et il a plus récemment joué au théâtre le célèbre danseur Vaslav Nijinski au moment où il sombre dans une folie mégalomane et mystique dans « Nijinski 1919″. Il nous parle de Gabriel, source de tous les maux.

Pourquoi avoir accepté ce projet ?
Steve m’avait parlé de ce film longtemps avant le tournage et plus précisément du rôle pour lequel il me souhaitait. Lorsque j’ai lu le texte de Gabriel, ainsi que l’ensemble du scénario, j’ai été touché par la justesse des mots utilisés par le personnage pour exprimer sa vision de sa mère.

Votre scène est un long monologue. Comment l’avez-vous préparée ? Comment l’avez-vous abordée ?
Très simplement, j’ai appris l’ensemble en une journée. Comme je le disais plus haut, les mots employés sont si justes qu’il n’y a pas eu de difficulté à les mémoriser. Tout venait naturellement, ou presque. Par la suite, nous avons discuté avec Steve de la vision qu’il se faisait de la scène. Suite à cet échange, j’ai tenté de me mettre dans la peau de Gabriel et d’essayer de comprendre ce que pouvait ressentir un jeune adulte en construction qui doit faire avec ce passé. Je n’ai pas voulu en rajouter dans le « pathos » ni l’agressivité ; juste formuler une forme de constat, rien de plus. Sans jugement.

Ce rôle est-il différent de ceux que vous avez déjà interprété ?
Oui et non. J’ai déjà joué des personnalités « abîmées » (Cf. Nijinski). Mais cette fois-ci, j’ai voulu être le plus sobre possible.

Quels sont vos personnages préférés dans le film ? (à part le votre !)
J’apprécie le personnage de la grand-mère d’Helena : Mamie, très active et très moderne, qui ne souhaite pas se laisser aller malgré les années qui passent. Bien qu’elle soit l’arrière grand-mère de Gabriel, elle semble plus « proche » de lui et plus affective que sa grand-mère directe Gema.
Dans un tout autre genre, le personnage de Claudia est très intéressant également ; femme du monde sans doute, très, ou peut-être trop, moderne.

Quelles sont vos envies pour le futur ? Vers quels autres personnages souhaiteriez-vous vous tourner ?
Mes envies sont celles de tous les comédiens : jouer. Je souhaite me diversifier le plus possible et en ce sens, j’écris un nouveau projet théâtral dans lequel je jouerai un homme complètement différent de ce que j’ai pu déjà interpréter. Nous verrons où cela nous mènera…

Commentaires